emploi LR

Actualité

Ce qui change au 1er janvier 2019

Ce qui change au 1er janvier 2019

08 Janvier 2019

Ressources humaines - LR


Rapide tour d’horizon sur quelques nouveautés qui vous attendent en ce début d’année dans votre vie professionnelle...

Smic : revalorisation de 1,5 %
Au 1er janvier 2019, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est revalorisé de 1,5 % (contre 1,24 % au 1er janvier 2018).
Le nouveau montant du Smic brut horaire est donc porté à 10,03 € au 1er janvier 2019 (contre 9,88 € depuis le 1er janvier 2018), soit 1 521,22 € mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Prélèvement à la source
Le prélèvement à la source qui est le nouveau mode de paiement de l’impôt sur le revenu entre en vigueur à partir du 1er janvier 2019.
Cf. le dossier d’EmploiLR consacré à ce sujet

Compte personnel de formation
À compter du 1er janvier 2019, les heures inscrites sur votre CPF et les heures acquises au 31 décembre 2018 au titre du droit individuel à la formation (DIF) maintenant remplacé sont converties en euros à raison de 15 € par heure (cf. le barème établi par un décret paru au Journal officiel du 15 décembre 2018).

Retraites complémentaires du privé
L’Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres (Agirc) et l’Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (Arrco) fusionnent au 1er janvier 2019 en un seul régime, le régime Agirc-Arrco, afin de simplifier la gestion pour les salariés, les retraités et les entreprises.

Deux mesures d’urgence économiques et sociales qui concernent les actifs
La loi relative aux mesures d’urgence économiques et sociales parue au Journal officiel du 26 décembre 2018 prévoit deux mesures qui concernent les actifs :
- une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, qui peut être attribuée par les entreprises pour les salariés dont les salaires mensuels sont inférieurs à 3 600 € en 2018 (3 fois la valeur annuelle du SMIC). Cette prime bénéficie de l’exonération totale des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu dans la limite de 1 000 € par personne. Elle devra être versée avant le 31 mars 2019. Elle ne peut se substituer à des augmentations de rémunération ni à des primes prévues par un accord salarial, le contrat de travail ou les usages en vigueur dans l’entreprise, et elle n’est pas prise en compte pour le calcul de la prime d’activité ;
- l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires dès le 1er janvier 2019 (au lieu du 1er septembre 2019) et de l’impôt sur le revenu dans la limite de 5 000 € pour l’année.

Allongement du congé maternité pour les travailleuses indépendantes, les cheffes d’entreprises et les agricultrices
En 2019, elles pourront bénéficier d’un congé maternité aussi long que celui des salariées, et devront prendre 8 semaines de congé maternité au minimum et 16 au maximum.

Prime d’activité : revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle
Le montant forfaitaire (montant de base du calcul de la prime d’activité) est égal à 551,51 € par mois. Ce montant est majoré en fonction de la composition du foyer et/ou en cas de situation d’isolement. Chaque personne ayant une activité professionnelle membre du foyer peut obtenir une bonification qui varie en fonction de ses revenus professionnels mensuels (moyenne sur les 3 derniers mois).
Une revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle de la prime d’activité sera prise en compte dans les versements mensuels à compter de février 2019. Cette revalorisation s’applique aux revenus professionnels mensuels perçus à compter d’octobre 2018, conformément à ce que prévoit un décret du 21 décembre 2018 relatif à la revalorisation exceptionnelle de la prime d’activité.
Le montant maximum de la bonification individuelle de la prime d’activité est revalorisé de 90 €. Versée au titre de chaque membre du foyer bénéficiaire dont les revenus professionnels sont supérieurs à 0,5 Smic, cette bonification est une fonction croissante de ces revenus jusqu’à un Smic. Au-delà, le montant de la bonification reste constant.

Source : Service-public.fr

Partager cette actualité

Dernières offres

Adjoint responsable comptabilité administratif f/h

Uchaud
Activités des sociétés holding

Chargé d'affaires en alternance (h/f)

Montpellier
MBWAY

Chargé de recrutement r.h en alternance (h/f)

Montpellier
Mbway Montpellier

Conducteur d'engins tp r372 f/h

Nîmes
LIB WORKS TT

Assistant commercial et recrutement en agence d'emploi h/f

Castelnau-le-lez
AXE Emploi Groupe SAMSIC

Dossier

Obligation d'emploi des travailleurs handicapés : que prévoit la réforme qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020 ?

Obligation d'emploi des travailleurs handicapés : que prévoit la réforme qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020 ?

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » promulguée le 5 septembre 2018 modifie l’obligation des entreprises en matière d’emploi des travailleurs handicapés (OETH). Que prévoit cette réforme qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2020 et dont trois décrets ont été publiés ...

Lire la suite

emploi lr

Emploi LR est un média dédié à l'emploi, la formation et aux entreprises de l'Occitanie. Il propose des services de recrutement aux entreprises régionales.