EmploiLR consacrait une actu &ag" />
emploi LR

Dossier Formation sur Emploi LR

Créer un CFA d'entreprise

Créer un CFA d'entreprise

Voilà un an, EmploiLR consacrait une actu à Murfy, une start-up spécialisée dans la réparation d’appareils électroménagers qui venait de s’installer à Montpellier et qui cherchait des techniciens. Cette société fait à nouveau l’actu début 2021 car confrontée à une pénurie de main-d’œuvre à l’échelle nationale, elle a créé sa propre école de formation, co-financée par Pôle emploi. Zoom sur le dispositif du CFA d’entreprise, rendu possible par la loi « Avenir professionnel »...

Qu’est-ce qu’un CFA d’entreprise, et comment en créer un ?
Selon une définition donnée par le ministère du Travail, « depuis le 1er janvier 2019, [un centre de formation d’apprentis (CFA) est] un organisme de formation qui dispense des actions de formation par apprentissage, au sens de l’article L. 6211-2 du code du travail, concourantes au développement des compétences ».
La loi « Avenir professionnel » de 2018 a libéré l’offre de formation en apprentissage, et ouvert la possibilité aux entreprises de lancer leur propre CFA, amplifiant ainsi l’offre de formation.
Le ministère du Travail a mis à disposition des entreprises, en avril 2019, des supports expliquant les démarches à entreprendre, les obligations à suivre et les modalités de prise en charge des formations, ainsi qu’un document présentant les certifications professionnelles ouvertes à l’apprentissage, et une liste des projets des CFA d’entreprise annoncés à l’époque.
Cf. travail-emploi.gouv.fr/demarches-ressources-documentaires/documentation-et-publications-officielles/guides/article/kit-ouvrir-votre-propre-centre-de-formation-d-apprentis-cfa
Les entreprises ont donc la possibilité, depuis 2019, d’ouvrir leur propre CFA sans autorisation juridique, en obtenant des financements auprès de l’opérateur de compétences (OPCO) dont elles dépendent, selon les niveaux de prise en charge définis par leur branche professionnelle, en fournissant une déclaration d’activité de leur structure de formation auprès de la Direccte sur la base d’une première convention de formation, et en mentionnant expressément dans l’objet de ses statuts l’activité de formation en apprentissage.
Cf. la procédure indiquée par la Direccte Occitanie, ainsi que la démarche à suivre décrite par l’OPCO Atlas, ou encore par l’OPCO Afdas.
Le CFA d’entreprise ainsi créé doit bien sûr respecter un certain nombre d’obligations :
- « la gratuité de la formation pour l’apprenti (et pour son représentant s’il est mineur) ;
- l’institution d’un conseil de perfectionnement dont la fonction est de veiller à l’organisation du CFA ainsi qu’à son fonctionnement ;
- la tenue d’une comptabilité analytique ;
- la diffusion annuelle de résultats (taux d’obtention des certifications, taux de poursuite d’études...) ». (source : ministère du Travail)
En outre, depuis le 1er janvier 2021, pour bénéficier de fonds publics ou de fonds des OPCO, les CFA doivent détenir la certification qualité Qualiopi.
Signalons les fiches pratiques du Centre Inffo, ainsi que le guide « Créer son CFA d’entreprise » réalisé par la Fondation innovations pour les apprentissages (Fipa) et remis au ministère du Travail début juillet 2020.

Pourquoi créer un CFA d’entreprise ?
La démarche peut poursuivre divers objectifs, en premier lieu, bien sûr, proposer des formations par apprentissage sur mesure, parfaitement adaptées aux besoins de l’entreprise, ou encore mettre en place des actions portant sur des métiers spécifiques. 
Elle permet aussi, comme le souligne cet article du Management de la formation by Rhexis, d’« internaliser une partie du recrutement », d’« adapter la pédagogie au contexte de l’entreprise », de « valoriser sa marque employeur » ou encore de « faire des économies ».
En tous les cas, c’est un moyen de faire face à des pénuries de candidats dans des secteurs en tension, comme l’explique cet article des Echos, mais aussi de former à des métiers émergents.

Quelques exemples de CFA d’entreprise en Occitanie...
EmploiLR avait évoqué, en 2019, l’inauguration de deux CFA d’entreprise à Montpellier par la ministre du Travail de l’époque : le CFA du MHSC et le CFA métiers des services à l’environnement du Groupe Nicollin (cf. actu EmploiLR) - Nicollin a d’ailleurs recruté la 2e promotion 2020-2022 de son BTS fin août 2020.

... et ailleurs en France...
Dans un article en date du 6 juillet 2020, Centre Inffo cite les exemples des groupes Saint-Gobain et Engie, qui se sont déjà lancés dans l’aventure, de Lactalis qui va ouvrir son propre CFA en septembre 2021, ou encore de La Poste, « qui dispose déjà de trois CFA "hors les murs, [et qui] entend poursuivre sur sa lancée en développant de nouvelles implantations géographiques et en continuant à recruter une partie de ses apprentis dans les quartiers prioritaires ». Orange est également de la partie : son CFA a été inauguré le 16 octobre 2020.

En janvier 2020, le GREF Bretagne annonçait : « Le ministère du Travail a reçu plus de 550 demandes d’ouverture de CFA d’entreprises. Si toutes aboutissent, le nombre de centres doublera. Actuellement, 60 ont été acceptées. »
En novembre 2020, Banque des Territoires indique, dans un article intitulé « Des débuts timides mais prometteurs », que « trente centres de formation à l’apprentissage (CFA) d’entreprise ont été créés, selon le ministère du Travail ».
En tous les cas, Murfy cherche actuellement ses futurs talents pour son Académie, et prévoit des formations à Lyon, Paris, Lilles et Nantes dans les mois à venir, voire dans d’autres régions à partir de l’été.


Partager ce dossier


Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn

Zoom sur

Formaposte Sud Est - MARSEILLE

Dernières offres

Agent d'entretien

Ste Catherine de Fierbois
Avantage Intérim

Cuisinier

St-Cyr-sur-Loire
Avantage Intérim

Cuisinier

TOURS
Avantage Intérim

SOUDEUR INTERIM MONTPELLIER

Montpellier
Empléo

PREVENTEUR HSE

Martigues
Groupe Intérim Placement
emploi lr

Emploi LR est un média dédié à l'emploi, la formation et aux entreprises de l'Occitanie. Il propose des services de recrutement aux entreprises régionales.