emploi LR

Actualité

Mon Compte Formation : état des lieux deux ans après le lancement du site, et perspectives

Mon Compte Formation : état des lieux deux ans après le lancement du site, et perspectives

16 Novembre 2021

Ressources humaines - Toutes


Zoom sur le site et l’appli Mon Compte Formation, lancés en novembre 2019 dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : comment ont-ils été utilisés durant les deux ans qui viennent de s’écouler, et quelles évolutions sont prévues pour améliorer le dispositif ?

Quelques rappels...
Créé en 2015, le compte personnel de formation (CPF) permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Il s’adresse à tous les actifs, et depuis le 1er janvier 2019, il est crédité en euros et non plus en heures.
La plateforme publique de services numériques « Mon Compte Formation » a été développée en 2019 par la Caisse des Dépôts, qui en est aussi le gestionnaire.

Une forte hausse des demandes de formation en 2020
En 2020, 984 000 formations ont été suivies dans le cadre du CPF, contre 517 000 un an auparavant. Cette forte hausse s’explique par l’ouverture fin novembre 2019 du parcours d’achat direct par les actifs. Le dispositif proposé sous ce format a été particulièrement utilisé par les femmes, les moins de 30 ans et les plus de 60 ans, ainsi que par les demandeurs d’emploi et les salariés non cadres.
Toujours en 2020, le domaine des transports a représenté plus d’un quart des formations réalisées dans le cadre du CPF, porté par le permis de conduire, pour lequel les entrées ont été multipliées par quatre en un an. Les formations destinées aux créateurs et repreneurs d’entreprise, en coiffure et esthétique, et en informatique ont fortement augmenté en 2020. 
Le recours au CPF a été plus important en Île-de-France et dans le Sud-Est, notamment dans l’Hérault (3,3 %) - voir les taux de recours au CPF par département.
Source : étude de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du Travail (Dares)

Un dynamisme qui se confirme en 2021
Le dynamisme de la demande de formation enregistré en 2020 se confirme en 2021, avec sur les six premiers mois un nombre de dossiers équivalent à celui de l’ensemble de l’année 2020 (voir le numéro 9 de Questions Politiques Sociales – Les brèves). 
Quelques chiffres au 30 septembre 2021 :
- 4,6 millions de dossiers de formation financés par le CPF de 2015 à la fin du premier semestre 2021, dont 2,1 millions depuis l’ouverture de Mon Compte Formation ;
- 38,8 millions de titulaires d’un CPF alimenté (secteurs privé et public) ;
- L’application « Mon Compte Formation » a été téléchargée 3,5 millions de fois ;
- un catalogue de formation comprenant 23 615 organismes de formation, 358 260 formations différentes, 5 918 certifications.
À noter que certaines organisations syndicales, notamment Force ouvrière, souhaiteraient que soient supprimés du CPF certains cours de langue et la formation au permis de conduire, au profit d’un recentrage sur la formation qualifiante (voir un article du Capital en date du 28 octobre, ou encore un article d’Europe 1 en date du 29 octobre).

Les évolutions en cours et à venir
Des perspectives d’évolution ont été présentées le 28 octobre dernier par Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, à l'occasion d'une réunion qui a rassemblé les opérateurs de l’État impliqués dans la gestion de « Mon Compte Formation », les acteurs de la formation professionnelle, des représentants des régions et des partenaires sociaux, ainsi que des entreprises.
L’une d’elles concerne l’amélioration de l’accompagnement des actifs pour réfléchir à une évolution/reconversion professionnelle, et en conséquence pour choisir une formation adaptée : elle a donné lieu à la mise en ligne début novembre de la nouvelle version du site Mon Compte Formation, qui valorise le rôle du conseiller en évolution professionnelle, un service gratuit et confidentiel accessible à tous les actifs.
Sont également prévus :
- le renforcement en 2022 du contrôle de la qualité des certifications professionnelles par France Compétences et la Caisse des Dépôts ;
- la sanction des phénomènes de fraude et de démarchage abusif - la fraude est déjà sanctionnée pénalement, et une plateforme de signalement est mise à la disposition des usagers pour les envois de mails, SMS et les appels intrusifs ;
- la régulation de l’accès des organismes de formation à Mon Compte Formation : à compter du 1er janvier 2022, tous les organismes de formation répertoriés sur Mon Compte Formation et proposant leurs services aux usagers du CPF devront respecter les 7 critères et les 32 indicateurs du référentiel national qualité Qualiopi ;
- l’amplification de l’engagement des entreprises aux côtés de leurs salariés.

Source : ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Caisse des Dépôts

Partager cette actualité


Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn

Dernières offres

Opérateur à commandes numériques h/f

Narbonne
Mastempo Narbonne

CHAUDRONNIER H/F

RIVESALTES
Mastempo Perpignan

Assistant d'agence

Clermont l herault
Empléo

Mécanicien industriel h/f

Perpignan
Mastempo Perpignan

Embouteilleur h/f

Marguerittes
Mastempo Nîmes Centre

Dossier

Mon Compte Formation : état des lieux deux ans après le lancement du site, et perspectives

Mon Compte Formation : état des lieux deux ans après le lancement du site, et perspectives

Zoom sur le site et l’appli Mon Compte Formation, lancés en novembre 2019 dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : comment ont-ils été utilisés durant les deux ans qui viennent de s’écouler, et quelles évolutions sont prévues pour améliorer le dispositif ?

Lire la suite

emploi lr

Emploi LR est un média dédié à l'emploi, la formation et aux entreprises de l'Occitanie. Il propose des services de recrutement aux entreprises régionales.